Catégories

C’est quoi le mouvement respiratoire ?

C’est quoi le mouvement respiratoire ?

Le mouvement respiratoire est indispensable pour la vie de tous les êtres. Il peut tout simplement être appelé la respiration qui constitue un mécanisme pertinent. Chercher à l’expliquer demande à faire appel à la biomécanique. Vous avez envie de découvrir tout ce qu’implique le mouvement respiratoire et ce qu’il représente réellement ? Si oui, consultez ce guide.

Le mouvement respiratoire : qu’est-ce que c’est ?

Le mouvement respiratoire est un mouvement dont la finalité est l’apport de l’oxygène au sein de l’organisme. En d’autres termes, il peut être défini comme le mouvement permettant l’échange gazeux entre le milieu extérieur (l’atmosphère) et le milieu intérieur (le corps). Notez aussi que ce mouvement soutient l’articulation des deux moitiés du corps et représente une source thérapeutique.

A lire également : Vieillissement et santé : état des lieux

Il s’agit d’un mécanisme qui fait intervenir plusieurs organes du corps. Vous avez le nez, la bouche, l’oropharynx, le larynx, la trachée, les bronches et les poumons. En gros, le mouvement respiratoire est un système de ventilation qui facilite les échanges gazeux entre l’air et le sang. C’est l’élément crucial qui permet de sentir les odeurs et de créer des sons.

Les fonctions du mouvement respiratoire

mouvement respiratoireLa respiration admet deux principales fonctions, dont l’inhalation et l’expiration. Voici les détails sur le processus de déroulement de chacune de ces fonctions.

A découvrir également : Qu’est-ce qui provoque la pneumopathie ?

L’inhalation

Le processus de l’inhalation consiste à inspirer l’air à partir des cavités nasales et buccales vers l’intérieur du corps. L’air inspiré au cours de ce procédé achemine le pharynx, le larynx et la trachée pour atteindre les poumons. Si un individu inhale l’air de façon normale, les muscles intercostaux externes et le diaphragme se contractent. Dans le même temps, la cage thoracique s’élève et le volume des poumons augmente.

L’oxygène contenu dans l’air inspiré se diffuse des alvéoles vers les capillaires pulmonaires. À ce niveau, l’O2 se fixe aux molécules de l’hémoglobine se trouvant dans les globules rouges et est dirigé dans la circulation sanguine.

Une fois dans la circulation sanguine, les globules rouges transportent l’oxygène fixé depuis les poumons vers tout le corps à partir du système vasculaire (les vaisseaux sanguins). Dès que le sang oxygéné arrive au niveau des étroits capillaires, l’oxygène est libéré par les globules rouges et elle se diffuse dans les tissus du corps.

L’expiration

L’expiration est la finalité du processus. En effet, l’inspiration permet à la circulation sanguine d’apporter l’oxygène aux cellules tout en éliminant le dioxyde de carbone et les déchets. Ce dioxyde de carbone issu du sang est expulsé vers l’extérieur de l’organisme grâce à l’expiration.

Articles similaires

Lire aussi x