Catégories

Qu’est-ce qu’un arrêt respiratoire ?

Qu’est-ce qu’un arrêt respiratoire ?

Pour les patients ou les profanes, tout évanouissement causé par un problème au cœur est appelé arrêt cardiaque. Cela comprend une part de vérité. Cependant, ils se perdent toujours dans le tourbillon d’expressions comme arrêt respiratoire, arrêt cardiaque ou arrêt cardiorespiratoire employé par les professionnels. Dans cet article, nous verrons en réalité ce que c’est qu’un arrêt respiratoire.

Un arrêt respiratoire : Qu’est-ce que c’est ?

L’arrêt respiratoire, encore appelé arrêt cardio-respiratoire (ACR) est l’interruption du cycle respiratoire (inspiration/expiration). Il peut être accompagné de pertes de connaissance ou pas.

A lire en complément : Vieillissement et santé : état des lieux

L’arrêt respiratoire résulte d’un problème d’origine électrique se manifestant par un rythme cardiaque extrêmement rapide et irrégulier, ce qui est appelée la fibrillation ventriculaire. Tout cela, il annonce généralement un arrêt cardiaque.

A lire en complément : Les pathologies des personnes âgées vivant en établissement

Les causes d’un arrêt respiratoire

Plusieurs raisons peuvent expliquer la survenance d’un arrêt respiratoire. Cependant, l’une des raisons principales chez les enfants en particulier est la présence d’un corps étranger dans le larynx. L’autre raison est très souvent la fausse routine alimentaire.

Pour aider en cas d’arrêt cardiaque, la manœuvre de Heimlich est la solution à portée de main. Comme causes générales d’arrêt respiratoire, on a :

  • les résultats d’un accident (noyade, électrocution, traumatisme crânien, asphyxie…) ;
  • Un surdosage de somnifères ou d’anxiolytiques ;
  • l’AVC – accident cardio-vasculaire.

Comme causes spécifiques d’un arrêt respiratoire on a :

  • une maladie,
  • un œdème du poumon,
  • une crise d’asthme,
  • une insuffisance respiratoire chronique ou
  • une épiglottite (une inflammation de l’épiglotte qui bloque la trachée).

Un arrêt cardiaque : Qu’est-ce que c’est ?

L’arrêt cardiaque est un problème causé suite à la fibrillation ventriculaire. Ainsi, il empêche le cœur de pomper le sang correctement. Conséquence, le cœur ne remplit plus sa fonction et l’oxygène ne circule plus dans le corps. Sans traitement immédiat, l’arrêt cardiaque peut être fatal.

Différence entre arrêt respiratoire et arrêt cardiaque

Comme on a vu plus haut, un arrêt respiratoire est un problème conduisant à l’arrêt de la respiration. Par contre, lors d’un arrêt cardiaque, la circulation sanguine s’arrête. Autrement dit, l’arrêt cardiaque signifie que le cœur a cessé de battre.

On le remarque par l’absence le flux sanguin. Et ce, même si parfois le cœur essaye encore de battre. Gardez à l’esprit que l’arrêt respiratoire entraîne l’arrêt cardiaque, que l’arrêt cardiaque comprend toujours un arrêt respiratoire.

Que faire en cas d’arrêt respiratoire ?

En cas d’arrêt respiratoire, il faut une réaction urgente de la part des personnes présentes. La première chose est d’appeler les secours. Après cela, il faut :

vérifier l’état de la victime (conscient ou pas)

désobstruer les voies aériennes de la victime,

ventiler la personne en pratiquant le bouche-à-bouche ou un massage cardiaque comme ultime recours.

Articles similaires

Lire aussi x