Catégories

Choisir sa mutuelle dentaire pour senior : comment s’y prendre ?

Choisir sa mutuelle dentaire pour senior : comment s’y prendre ?

À un certain âge, les gencives et les dents deviennent de plus en plus sensibles et les seniors sont parfois confrontés à des problèmes bucco-dentaires. Cependant, les dépenses de santé de cette catégorie d’âge augmentent progressivement au fil du temps. En revanche, le pouvoir d’achat tend à diminuer lors du passage à la retraite. Par conséquent, la souscription à une mutuelle dentaire par un senior s’avère cruciale pour améliorer son budget santé. Avec les multiples offres disponibles sur le commerce, il n’est pas aussi aisé de choisir une bonne mutuelle. Comment s’y prendre ? Suivez le guide !

Tenir compte de vos besoins dentaires

A voir aussi : Seniors : oser le sud et profitez pleinement de la vie.

Lors du choix de votre mutuelle dentaire pour senior, il est nécessaire de bien définir vos besoins. En effet, chaque senior possède des besoins particuliers en matière de santé dentaire. Il peut s’agir de la sensibilité dentaire, de la perte des dents, de la dégradation de l’émail dentaire, etc. Différents soins sont également réservés à ces problèmes dentaires (couronnes, implants dentaires, orthodontie…) qui affectent les seniors.

Il importe donc de souscrire à un contrat adapté à vos besoins afin d’éviter de payer pour des soins inutiles. Toutefois, certains imprévus tels que les frais d’hospitalisation, les traitements spécifiques, la fréquence des visites chez les dentistes pratiquants des dépassements d’honoraires peuvent augmenter vos dépenses.

A lire en complément : Optimiser sa protection santé après 70 ans : le choix de la mutuelle senior

De ce fait, il est conseillé de réclamer des devis auprès des courtiers ou de votre assureur afin de comparer les offres. Cela permet de sélectionner une meilleure mutuelle dentaire pour senior pour le traitement de vos dents. Par ailleurs, certaines mutuelles offrent un contrat couple pour senior qui permet de bénéficier d’une réduction.

Choisir en fonction du plafond de remboursement

La plupart des contrats de santé sont associés à des plafonds annuels de remboursement. Il s’agit de la somme maximum affectée à la prise en charge de vos traitements dentaires par votre mutuelle. Ce plafond est parfois appliqué sur tous les frais médicaux.

Toutefois, il peut être lié à une catégorie précise (soins dentaires par exemple). Vous devez donc vous assurer que le plafond est suffisant pour couvrir les soins dont vous avez besoin. À titre d’exemple, un plafond annuel de remboursement de 800 euros peut être réservé pour les implants.

Si le prix de chaque implant s’élève à 200 euros et que vous en avez cinq de prévus dans l’année, votre mutuelle prendra en charge les quatre premiers. Vous devez couvrir les frais de la cinquième couronne par vous-même.

Considérer le délai de carence

Un délai de carence est parfois associé au bail de votre mutuelle dentaire pour senior par les compagnies d’assurances. C’est la période au cours de laquelle l’assuré verse des cotisations sans profiter des garanties relatives à sa mutuelle santé.

Ce délai peut être de quelques mois, de quelques semaines ou de quelques jours en fonction de l’organisme. À titre d’exemple, vous serez remboursé à partir du 10 avril pour une mutuelle souscrite le 10 janvier avec un délai de carence de 3 mois.

Cependant, la carence peut uniquement s’appliquer sur certains postes de santé ou sur l’ensemble du contrat (cas rare). Avant la signature du bail, l’assureur doit informer l’assuré du délai de carence défini dans sa mutuelle dentaire.

Vérifier les limites d’âge

En général, il n’existe pas un âge minimum pour souscrire à une mutuelle senior. En réalité, les compagnies d’assurance définissent le montant des cotisations et les garanties selon le profil de chaque assuré.

Toutefois, la mutuelle d’un trentenaire sera moins importante que celle d’un senior compte tenu des dépenses médicales accrues auxquelles ce dernier doit faire face. Il convient également de souligner que certaines mutuelles peuvent rejeter l’adhésion des seniors ayant atteint un certain âge (plus de 65 ans).

Ces derniers sont perçus comme des personnes à risque. Il est alors conseillé de souscrire à votre mutuelle avant d’atteindre cet âge.

Comparer les garanties proposées pour les soins dentaires courants et les prothèses

Comparer les garanties proposées pour les soins dentaires courants et les prothèses est une étape importante lors du choix d’une mutuelle dentaire pour senior. Les seniors ont souvent besoin de soins onéreux tels que des implants, des prothèses (partielles ou totales), des bridges ou encore des couronnes.

Pensez à bien vous renseigner sur le niveau de prise en charge accordé par la mutuelle pour ces types de soins. Pensez à bien choisir la bonne formule, il faut prendre en compte vos besoins personnels tout comme le budget disponible. Effectivement, certaines compagnies proposent un niveau élevé de couverture avec une cotisation mensuelle relativement peu chère tandis que d’autres souhaiteront privilégier une assurance plus coûteuse mais offrant davantage d’avantages selon leurs besoins spécifiques.

Les seniors peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt s’ils souscrivent à une complémentaire santé solidaire (CSS) ainsi qu’à toute autre forme d’assurance maladie complémentaire.

Cette aide exclusive permet aux retraités percevant moins de 11 672 euros/an (17 508 €/an maximum pour un couple soumis à une imposition commune) de réduire le montant de leur impôt sur le revenu. Autrement dit, cela signifie que si vous êtes éligible à la CSS et que votre cotisation annuelle s’élève à 500 euros, par exemple, vous pourrez recevoir un crédit d’impôt de 125 euros.

Vérifier les clauses de renouvellement automatique et de résiliation de contrat

Les clauses de renouvellement automatique et de résiliation sont aussi importantes à prendre en compte lors du choix d’une mutuelle dentaire pour les seniors. Le renouvellement automatique est une clause qui permet à l’assureur de prolonger votre contrat sans que vous ayez besoin de le renouveler manuellement. Cela peut entraîner des problèmes si la mutuelle ne convient plus ou si les tarifs ont augmenté.

Il est donc crucial de vérifier les conditions générales du contrat avant sa souscription afin d’éviter toute mauvaise surprise. On recommande notamment aux seniors cherchant une mutuelle dentaire adaptée à leurs besoins spécifiques de ne pas s’engager sur le long terme dès le début, mais plutôt d’opter pour des formules modulables avec la possibilité d’ajuster leur couverture en fonction des soins nécessaires auxquels ils auront droit par exemple.

La résiliation quant à elle doit être facilement réalisable et ce, même après quelques années d’utilisation, car il arrive souvent qu’on se rende compte qu’on n’a finalement pas choisi la bonne option. D’autre part, certains contrats peuvent prévoir une période minimale pendant laquelle il est impossible de résilier son engagement (souvent 1 an). Il faut savoir que depuis l’entrée en vigueur de la loi Hamon, tout assuré dispose désormais de la faculté de mettre fin au contrat passé avec son assureur quand bon lui semble et sans frais supplémentaires après une année révolue.

En somme, bien choisir sa mutuelle dentaire, c’est non seulement se pencher sur les garanties proposées et le budget, mais aussi prendre en compte les clauses de renouvellement automatique et de résiliation. N’hésitez pas à comparer plusieurs offres avant de faire un choix définitif, vous pouvez même passer par des comparateurs en ligne pour profiter d’une vue d’ensemble plus large.

Articles similaires

Lire aussi x