Catégories

Comment acheter une maison avec une petite retraite ?

Comment acheter une maison avec une petite retraite ?

Vivre avec une petite retraite quand on est seul ou en couple n’est pas une chose facile. La retraite contraint à un style de gestion financière très stricte. Cependant, cela n’empêche pas de se programmer pour acheter une maison. Découvrez dans cet article les astuces pour acheter une maison avec une petite retraite.

Faire un prêt immobilier

Pour acheter une maison avec une petite retraite, la première option est de solliciter un prêt immobilier. Il existe plusieurs banques qui octroient des prêts aux retraités, mais cela se fait selon des conditions bien précises. En effet, pour avoir accès à un crédit immobilier lors de la retraite, il faudra avoir un profil éligible à l’emprunt. Quelles sont alors les conditions pour solliciter un prêt après la retraite ?

A lire également : Optimiser son sommeil : les astuces indispensables pour les seniors

Disposer de garantie fiable

Pour bénéficier d’un emprunt immobilier afin d’acheter une maison, le demandeur devra disposer d’une garantie fiable. Il s’agira d’avoir une source d’apport financier régulière. Pour cela, les sommes perçues lors de la réception des allocations de l’ASPA peuvent être utilisées comme garantie.

De plus, le demandeur du prêt peut insérer une épargne qu’il a réalisée comme gage de remboursement du crédit.

A lire également : Mobilité sénior : 4 bonnes raisons d'opter pour l'installation d'un monte-escalier

Demander un prêt d’une durée de remboursement appréciable

Pour solliciter un prêt immobilier, l’emprunteur devra rassurer la banque en introduisant une demande avec une durée de remboursement d’au plus dix ans. Cela est nécessaire pour convaincre l’établissement bancaire. En réalité, les risques de santé étant imprévisibles, il est difficile de compter sur le remboursement d’une personne âgée de plus de 70 ans.

Trouver une couverture d’assurance emprunteur

acheter une maison

Pour bénéficier d’un crédit immobilier, à l’instar des conditions citées plus haut, il faudra aussi avoir une couverture d’assurance de prêt valable. En réalité, les banques n’accordent pas de crédit aux personnes âgées ne disposant pas d’assurance emprunteur.

Cependant, pour obtenir une assurance emprunteur après la retraite, cela est presque le parcours du combattant. Les sociétés d’assurance sont réticentes quand il s’agit d’assurer une personne de plus de 60 ans, le risque de décès après cet âge étant élevé.

Toutefois, vous pouvez avoir recours aux compagnies d’assurance de prêt des personnes en groupe. L’inconvénient avec cette formule est le paiement des taux d’intérêt très élevés. Une autre possibilité est de recourir à une assurance avec risque de santé aggravé pour couvrir votre prêt immobilier.

Souscrire un prêt-relais pour acheter la maison

Pour acheter une maison après la retraite, vous pouvez aussi souscrire un prêt-relais. En effet, il s’agit d’une solution très pratique pour acheter un logement. Avec un tel prêt, il est possible d’acquérir une maison sans payer des mensualités pendant la durée du remboursement.

Assurance de prêt immobilier pour garantir votre solvabilité

Acheter une maison en étant à la retraite est tout à fait possible. Pour compléter son apport personnel, le crédit immobilier relève d’une bonne idée. Pour en bénéficier, il faut justifier d’un revenu régulier permettant de payer les dettes à l’instar des allocations ASPA. Le plus dur est de trouver une assurance de crédit immobilier qui n’oblige pas à payer des taux d’intérêt exorbitants.

Si vous êtes encore jeune, il est plus facile de dénicher une assurance de prêt immobilier à un taux attractif. Ce type de contrat de prêt vous garantit, en effet, le paiement de montants raisonnables pour les mensualités. Cela contribue aussi à réduire le délai de remboursement de votre prêt immobilier.

Pour garantir votre solvabilité, le crédit immobilier s’accompagne toujours d’une assurance de prêt. Dans cette optique, l’assureur peut très bien proposer une assurance de groupe. Le problème est que l’assurance de crédit immobilier peut représenter jusqu’à 30% du montant de prêt que vous demandez. Cela va augmenter irrémédiablement les mensualités.

Pour y échapper, vous pouvez très bien vous adresser à un assureur indépendant en vue de souscrire une assurance emprunteur individuelle. Ce genre de démarche permet de bien négocier son assurance de prêt immobilier afin d’obtenir un crédit immobilier à taux compétitif.

Comment choisir une assurance de crédit immobilier ?

Pour contracter un crédit immobilier, vous pouvez vous adresser à un courtier compétent. Ce professionnel vous aide à élaborer votre dossier de demande de crédit et vous aide à trouver une offre à taux intéressant.

N’hésitez pas à lui demander les frais de l’assurance de groupe pour les offres de crédits immobiliers que le courtier vous propose. Effectivement, cela va impacter sur le taux de crédit immobilier.

Pour la recherche d’une assurance emprunteur individuelle à prix compétitif, rendez-vous sur le site lesfurets.com. Vous accédez alors à un outil en ligne vous permettant de calculer le coût de votre assurance de prêt. Cela vous aide à savoir combien l’assurance de groupe proposée par un organisme financier donné représente pour l’offre de crédit à contracter.

Lesfurets.com vous propose également un comparateur d’assurances de prêt immobilier vous permettant de trouver les offres les plus intéressantes proposées par les assureurs indépendants.

Lors de la sélection d’une assurance de prêt immobilier, il convient de considérer plusieurs critères comme le coût de l’assurance, les garanties proposées, les limites d’âge, la validité de l’assurance pour tous les délais de remboursement du prêt…Tout cela vous aide à trouver l’assurance de prêt immobilier qui va impacter positivement sur le taux de votre crédit immobilier.

Optimiser votre apport personnel pour réduire vos mensualités

Si vous êtes à la retraite, obtenir un crédit immobilier peut s’avérer plus compliqué. Pourtant, avec l’optimisation de votre apport personnel et une bonne négociation d’un taux attractif pour le prêt immobilier, vous pouvez avoir accès au financement nécessaire pour réaliser votre projet.

Comment optimiser son apport personnel ?

Lorsque vous effectuez une demande de crédit immobilier, les banques exigent généralement un apport personnel. Cela désigne la somme que vous investissez dans le bien immobilier en question. Il est recommandé d’avoir 10 % minimum du montant total emprunté comme apport personnel. Si cela est impossible pour votre situation financière actuelle, il existe toutefois des astuces pour augmenter cette somme :

  • Vendre certains biens personnels (bijoux, tableaux…) ou immobiliers (appartement secondaire…)
  • Faire appel aux membres de sa famille en leur demandant s’ils peuvent participer à l’apport personnel

Ce dernier point permet aussi d’obtenir des prêts familiaux qui sont intéressants car ils présentent souvent peu voire pas d’intérêts.

Négociez un taux attractif auprès des organismes financiers

Image montrant deux personnes discutant ensemble dans une agence bancaire

Le taux du crédit immobilier est la principale source d’augmentation des mensualités. Vous devez le négocier pour bénéficier du meilleur taux possible. Plusieurs solutions peuvent être envisagées :

  • Faire appel à un courtier en crédit immobilier qui se charge de trouver les meilleures offres auprès des organismes financiers
  • Comparer soi-même les offres et faire jouer la concurrence entre différents organismes financiers afin d’obtenir un taux attractif

Il faut prendre en compte que certains frais tels que l’assurance emprunteur ou encore les frais bancaires sont souvent négligés mais impactent grandement sur le coût total du prêt.

Image montrant une icône de maison dessinée avec une clé

Avec ces astuces, acheter une maison avec une petite retraite devient plus facile. L’optimisation de votre apport personnel et la négociation d’un taux attractif vous permettent de réduire vos mensualités tout en ayant le financement nécessaire pour réaliser votre projet immobilier.

Chercher des aides financières pour les seniors en quête d’un logement

Chercher des aides financières pour les seniors en quête d’un logement

Image montrant une icône de pièces et billets

Pour pallier la difficulté pour les retraités d’obtenir un prêt immobilier, il existe différentes aides financières. Elles permettent de faciliter l’accès au logement dans lequel vous souhaitez investir. Parmi ces aides figurent :

  • L’aide personnalisée au logement (APL)
  • Le Prêt à Taux Zéro (PTZ)
  • La Prime Énergie

Certains organismes souscrits par l’emprunteur sont aussi proposés comme le PEL ou encore le Compte épargne Logement (CEL). Ces derniers peuvent être utilisés en guise d’apport personnel.

L’aide personnalisée au logement (APL)

Bien que cette aide soit destinée aux personnes ayant des revenus modestes en fonction du lieu où elles résident, elle est accessible sans limite d’âge particulière. Elle est valable si vous êtes locataire ou propriétaire.
Pour bénéficier de cette aide, votre maison doit entrer dans les critères suivants :

  • Etre votre habitation principale,
  • Avoir été construite depuis plus de deux ans.

Pour connaître toutes les conditions reliées à cette aide, vous pouvez consulter le site de la Caf.

Le Prêt à Taux Zéro (PTZ)

Cette aide est réservée aux primo-accédants. Elle permet de souscrire un prêt immobilier sans intérêts pour l’achat d’un logement neuf ou ancien avec travaux importants. Le PTZ peut couvrir jusqu’à 40 % du montant total emprunté et ce, en fonction des ressources du ménage concerné.

La Prime Énergie

Image montrant une éolienne

Avec ces différentes astuces et aides financières, vous devez vous tourner vers des professionnels pour obtenir un accompagnement personnalisé.

Articles similaires

Lire aussi x