Catégories

Comment motiver une personne âgée à rester active

Comment motiver une personne âgée à rester active

Rester actif, c’est l’idéal pour passer d’agréables moments pendant sa vieillesse. Il est de ce fait recommandé de rester en activité même après 70 ans. Bien que plusieurs n’adoptent pas cette résolution, il est important d’y penser. Comment amener une personne âgée à rester active ? Quelles sont les meilleures idées pour le convaincre ? Voici un article qui en parle.

Lui proposer des activités sportives

Pour garder une certaine autonomie pendant la vieillesse, il est important de rester actif. Par rester actif, on entend faire des activités dans le but de vous épanouir. Les activités aides à vous épanouir moralement comme physiquement. Sur le plan physique, il est recommandé de faire du sport. Vous pouvez donc conseiller à votre proche en âge mûr de pratiquer des activités sportives. Ce faisant, il gagne une certaine autonomie même après ses 70 ans. De plus, il gagne un physique très prometteur. Le sport permet aux personnes âgées de rester en forme. Ça leur évite de garder trop tôt une canne.

A lire également : Les activités artistiques et créatives : une source d'épanouissement pour les seniors

Par ailleurs, il est important de notifier qu’il faut savoir choisir les activités sportives. Les activités élémentaires sont les plus recommandées aux personnes âgées. Elles peuvent pratiquer de la marche. Elles peuvent aussi faire du vélo. Notez également qu’il est tout à fait possible de faire de la gymnastique et les abdos. Néanmoins, il faut éviter de déployer beaucoup trop d’effort. Autrement, la santé de la personne âgée risquerait d’être en danger.

A lire également : Quelle activité à 70 ans ?

Lui servir des exercices pour optimiser son intelligence

En dehors du physique, il faut tenir compte de la culture. Pour rester actif, il faut maîtriser les sujets d’actualité. Vous pouvez donc proposer des activités intellectuelles aux personnes âgées. Ainsi, elles seront en mesure de s’exprimer sur les sujets d’actualité. Pensez à leur fournir de temps à autre des journaux pour qu’elles puissent s’informer. Offrez-leur des gadgets pour rester câblé. Malgré l’âge, les personnes âgées doivent avoir une idée précise de ce qui les entoure. Au cas contraire, elles trouveront assez de difficultés à s’épanouir comme il se doit. En dehors des informations, faire des jeux de société peut aider à rester actif. Comme jeux de société, on note le Scrabble. C’est un jeu d’intelligence. Ça fait travailler la mémoire. La belote est aussi un jeu de société qui peut aider à l’épanouissement des personnes âgées.

Outre ces différentes propositions, il y en a de plus simples. Invitez vos grands-parents à suivre des films au cinéma. Pensez à opter pour de nouveaux films. Ils pourront alors profiter des nouveautés en matière de films. Faites de même s’agissant des théâtres. Enfin, pensez à les faire participer à des activités sociales. Ça leur permet de ne pas se sentir seul, d’être moins isolé. Mieux, ça leur permet de ne pas s’ennuyer, d’éviter la dépression.

Favoriser les interactions sociales pour stimuler la motivation

Au-delà des activités intellectuelles, pensez à bien favoriser les interactions sociales pour stimuler la motivation des personnes âgées à rester actives. Les êtres humains sont des animaux sociaux et le besoin d’interactions avec autrui ne s’estompe pas avec l’âge. Effectivement, selon une étude menée par l’université de Chicago, un manque d’interaction sociale chez les aînés peut être aussi dangereux que fumer jusqu’à 15 cigarettes par jour.

Il est recommandé de leur proposer des activités en groupe telles que des séances d’aquagym, du yoga ou encore de la marche nordique. Ces exercices collectifs permettent non seulement aux seniors de maintenir leur forme physique mais aussi de socialiser et d’échanger avec leurs pairs.

Les centres communautaires ou les clubs destinés spécialement aux seniors constituent aussi une excellente source d’interactions sociales pour ces derniers. Ils peuvent y participer à divers ateliers tels que la peinture sur toile ou encore apprendre une nouvelle langue étrangère.

Pour ceux qui préfèrent la technologie moderne, Internet offre aujourd’hui plusieurs plateformes sociales dédiées exclusivement aux aînés où ils peuvent se connecter virtuellement avec leurs amis ainsi qu’échanger autour d’un sujet quelconque.

N’oublions pas qu’il existe aussi différentes associations caritatives qui ont besoin régulièrement du soutien bénévole des seniors dans certains secteurs tels que l’aide alimentaire ou encore le tutorat auprès des enfants en difficulté scolaire.

Les interactions sociales constituent un besoin vital chez les seniors. Encourager ces derniers à participer à des activités collectives ou leur donner accès aux réseaux sociaux peut aider non seulement à préserver leur santé mentale et physique mais aussi leur permettre de s’engager dans la société en tant qu’acteur social actif.

Adapter les activités en fonction de ses capacités physiques et mentales

Vous devez personnaliser les activités en fonction des capacités physiques et mentales de chaque senior. Les exercices doivent être adaptés afin que la personne âgée ne se sente ni stressée ni fatiguée après leur pratique.

Pour cela, vous devez évaluer la forme physique du senior avant tout commencement d’un programme sportif. Il existe notamment des tests simples pour évaluer l’équilibre ou encore la force musculaire. Cette étape permettra ainsi au coach sportif ou à l’aidant familial de mieux cerner les potentiels risques et ainsi éviter toute chute ou blessure liée à une activité inadaptée.

Selon les résultats obtenus lors de cette première évaluation, il sera plus facile d’adapter le type et la durée des exercices en conséquence. Les seniors souffrant, par exemple, d’arthrite devront privilégier les sports doux comme la natation qui sollicitent peu les articulations, alors que ceux ayant un bon niveau pourront plutôt opter pour une heure quotidienne de marche rapide.

Vous devez prendre en compte l’état mental du senior dans le choix des activités proposées. Certains troubles cognitifs tels que la maladie d’Alzheimer peuvent rendre difficiles certains exercices intellectuels très élaborés. Dans ces cas-là, pensez plutôt aux jeux interactifs comme le sudoku ou encore aux mots croisés qui stimulent légèrement leur mémoire sans trop forcer sur leurs capacités cognitives restantes.

Les seniors représentent une population hétérogène avec différentes affections physiques et mentales. Il est donc primordial de prendre en compte chaque individu dans sa globalité et de proposer des activités adaptées à ses besoins spécifiques pour maintenir leur motivation intacte tout au long du programme sportif.

L’adaptation des exercices sportifs aux capacités physiques et mentales de chaque senior permettra non seulement d’éviter les blessures, mais aussi d’améliorer la qualité de vie globale des personnes âgées concernées.

Articles similaires

Lire aussi x